Zoom sur les cinq principaux troubles de la vision

Mar 23, 2023 | Blog | 0 commentaires

Myopie, presbytie, cataracte, hypermétropie et astigmatisme figurent parmi les troubles visuels les plus courants. Apprenez à les distinguer et découvrez le traitement adapté à chacun.

Les différents troubles oculaires

Myopie

Elle se caractérise par une difficulté à voir de loin mais une vision nette de près. À l’heure actuelle, environ 40% de la population est déclarée myope. Mais les experts prévoient une augmentation du nombre de personnes touchées, qui pourrait selon certains spécialistes atteindre la moitié de la population d’ici 2050.

Hypermétropie

À l’inverse de la myopie, l’hypermétropie se traduit par une vision floue lorsqu’on regarde un objet de près. Deux fois moins fréquent que la myopie, ce défaut se traite efficacement par le port de lunettes ou de lentilles. Il est aussi possible de subir une chirurgie réfractive, laquelle permet de corriger le trouble visuel de manière définitive.

Astigmatisme

L’astigmatisme est une anomalie visuelle courante qui se produit lorsque la cornée de l’œil n’a pas une courbure régulière. Cela peut provoquer une vision floue ou déformée, aussi bien de loin que de près. Les personnes devenues astigmates sont contraintes de porter des lunettes ou des lentilles de contact souples pour retrouver une acuité visuelle correcte. Il est également possible de corriger l’astigmatisme en recourant à une intervention chirurgicale.

Presbytie

Causé par le vieillissement de l’œil, ce syndrome se caractérise par une difficulté à distinguer nettement les objets de près, notamment lors de la lecture. La presbytie est un phénomène naturel qui touche la plupart des personnes à partir de 40 ans. En général, on estime que la presbytie touche environ 65% des personnes âgées de 40 à 49 ans. Ce pourcentage tend à fortement augmenter après 50 ans.

Cataracte

La cataracte est le résultat de l’opacification du cristallin (la lentille qui se trouve derrière l’iris). Son développement est relativement long et généralement indolore. C’est pourquoi les opticiens recommandent à leurs clients de réaliser régulièrement un dépistage préventif chez un ophtalmologue.

Quelles sont les causes ?

La plupart des problèmes oculaires découlent de trois facteurs principaux : 

  • La génétique

La transmission de certains gènes du parent à l’enfant prédisposerait ce dernier à un risque accru de développer une anomalie visuelle. À titre d’exemple, la présence d’une myopie chez l’un des parents multiplierait par deux le risque de développement chez ses enfants.

  • L’environnement

Les agressions externes telles que l’exposition à un éblouissement important, le manque de luminosité naturelle ou encore une sursollicitation de la vision de près ont tendance à fortement favoriser le développement de certaines maladies de l’œil telles que la presbytie et l’astigmatisme.

  • La négligence

Il appartient à chacun de prendre soin de sa santé visuelle. Comment ? Notamment en portant des lunettes de soleil adaptées lorsque l’indice UV est élevé, en réalisant régulièrement un bilan visuel et en adoptant de bonnes habitudes au quotidien (éviter de lire de trop près, réduire le temps passé sur les écrans, s’exposer suffisamment à la lumière du jour…).

Ne négligez pas l’importance du bilan visuel régulier

Vous l’aurez compris, la majorité de ces troubles de la vision peuvent être détectés lors d’un examen de la vue. Détectée à ses débuts, une myopie ou autre anomalie oculaire sera corrigée facilement, et le patient évitera toute complication. Afin de prévenir les maladies de l’œil, les ophtalmologues recommandent également de privilégier les activités en plein air et de réduire au maximum l’exposition aux stimuli lumineux (smartphone, télévision, ordinateur…). L’alimentation joue elle aussi un rôle important dans la prévention des troubles de la vue.