Comment bien protéger ses yeux au ski ?

Fév 17, 2020 | Blog | 0 commentaires

Qui y-a-t-il de mieux que de profiter d’une belle journée de glisse en hiver sous un grand ciel bleu ? Ces conditions idéales ne doivent pas vous faire oublier d’être vigilant car la luminosité peut être dangereuse si vous n’êtes pas bien équipé.

Savez-vous que la neige réfléchit 80% des rayons UV du soleil ? Pour les yeux, c’est une véritable agression qui peut provoquer de graves dégâts. Selon l’Asnav (l’association nationale pour l’amélioration de la vue), une exposition de 30 minutes suffit à provoquer ce qu’on appelle une ophtalmie des neiges. L’œil devient rouge larmoyant et douloureux. Il faut parfois attendre plusieurs jours pour retrouver une vision normale. Ce n’est pas grave en soit, mais c’est en revanche très gênant car on peut avoir une sensation de sable dans l’œil et devenir très sensible à la lumière, de quoi gâcher son séjour au ski !

Une exposition trop forte peut également provoquer des lésions à long terme : kératite, cataracte, dégénérescence maculaire liée à l’âge.

Pour toutes ces raisons, il vaut mieux bien s’équiper en choisissant des lunettes de soleil ou un masque de ski adaptés.

Lunettes de soleil ou masque pour protéger ses yeux au ski ?

Vous l’avez compris, à la montagne, il faut se protéger les yeux. Reste un choix à faire : porter des lunettes ou un masque de ski ?

Si vous optez pour des lunettes, pensez à vérifier qu’elles vous protègent bien contre les rayons vous parvenant sur les côtés ou par le dessus. Idéalement, portez des lunettes de la même largeur que votre visage et qui montent jusqu’aux sourcils. Choisissez également des branches épaisses et confortables pour vous assurer un bon maintien, quand vous descendrez les pistes.

Le choix des verres

Choisissez des verres de catégorie 3 ou 4. La catégorie 4 étant réservée aux conditions extrêmes comme la haute montagne mais ne doit pas être utilisée pour conduire.

La teinte des verres est aussi un élément à surveiller. Les teintes orangées et jaunes accentuent le relief et les contrastes. Elles sont recommandées par temps de brouillard ou lorsque la luminosité diminue en fin de journée.

En complément, pour le confort et limiter l’éblouissement, les verres polarisés seront une excellente réponse pour une protection haut de gamme.

Quant à lui, le masque présente l’avantage d’offrir une vision plus large sur la piste tout en assurant une protection totale contre les UV, le vent et la neige.

Autres points forts du masque : sa tenue en cas de chute. Si vous faites du ski régulièrement, il ne faut pas hésiter et investir dans un bon masque de ski.

Les autres points à surveiller pour protéger ses yeux à la montagne

Achetez vos lunettes solaires chez un opticien car seul un professionnel peut vous garantir la qualité de la protection.

Ne retirez pas vos lunettes, même sur un télésiège ou au restaurant d’altitude pour éviter les marques de bronzage. C’est une (très) mauvaise idée.

Soyez particulièrement attentif à la protection des yeux des plus jeunes. En effet, les enfants sont particulièrement sensibles aux rayonnement UV. Les équiper d’un masque de ski ou de lunettes de protection quelque soit l’activité extérieure est indispensable.